Chef Joseph » Sur la piste rouge | Bloguez.com

 Chef Joseph

7/6/2007

 

Chef Joseph  

 

     La tribu des Nez Percés vivaient en paix dans les états actuels de l'Idaho, de l'Oregon et de Washington jusqu'à l'arrivée de l'expédition de Lewis et Clark commanditée par le 3me Président des Etats-Unis, Thomas Jefferson (Président de 1801 à 1809). Il s'agissait d'explorer le nouveau continent dont on ne savait pratiquement rien à l'époque, en affrontant les Amérindiens et la faune sauvage. 2500 dollars furent alloués et deux responsables nommés : Meriwether Lewis et William Clark.
En fait, mieux vaudrait appeler cette tribu « Nimi'ipuu » car le terme « Nez-Percés » a été affecté à de nombreux peuples à travers le monde. le traducteur de Lewis et Clark aurait mal fait son travail car cette tribu n'a jamais porté de tels ornements dans le nez. Bref, à l'époque de Lewis et Clark, les Nimi'ipuu étaient des nomades qui occupaient un vaste territoire et qui se déplaçaient en fonction des saisons, qui chassaient, pêchaient, cueillaient.
En 1855, le père de Chef Joseph, Old Joseph, signa un traité avec le gouvernement, qui autorisait son peuple à rester sur les terres de leurs ancêtres. En 1863, un autre traité réduisait la surface allouée, mais Old Joseph ignora volontairement ce traité.
Young Joseph succéda à son père comme chef en 1873. Les Nez Percés vivaient en bonne entente avec les blancs avant 1877.
Chef Joseph appelé dans sa langue d'origine "In-mut-too-yah-lat-lat", fut connu pour sa résistance face aux tentatives du gouvernement de forcer sa tribu des Nez Percés à se rendre dans les réserves. L'épreuve de force commença en 1877.
Cette entente fut compromise à la suite de la découverte d'or sur leur terrrain de chasse dans l'Oregon. Les blancs voulurent renégocier le traité de 1863 pour prendre davantage de terre aux Indiens et les confiner dans une réserve exigüe. Il s'en suivi une guerre entre blancs et Nez Percés. Obligés de quitter "Wallowa Valley" pour une réserve dans l'Idaho. Bien entendu les Indiens furent obligés de se rendre mais après une formidable leçon de courage pour qui connaît cette histoire : environ 800 d'entre eux fuirent devant l'avancée yankee et parcoururent près de 1700 km. A la fin de cette longue fuite, Chef Joseph fut contraint de signer avec le colonel Nelson Miles la réddition de son peuple, à seulement 30 miles (48km) de la frontière canadienne le but de leur épopée. Il furent ensuite déportés dans une réserve du Kansas où bon nombre moururent de maladie. Chef Joseph, quant à lui, y mourut le coeur brisé à l'age de 64 ans.

 

Chef Joseph


 

"Mon père m'a fait appeler. J'ai vu qu'il allait mourir. J'ai pris sa main dans la mienne. Il m'a dit : mon fils, mon corps retourne vers ma mère la terre, et mon esprit va bientôt voir le Chef Grand Esprit. Quand je serai parti, pense à ton pays. Tu es le chef de ce peuple. Ils attendent de toi que tu les guides. Rappelle-toi toujours que ton père n'a jamais vendu son pays. Tu dois te boucher les oreilles chasue fois qu'on te demandera de signer un traité pour vendre ton pays natal. Encore quelques années et les hommes blancs t'encercleront. Ils ont les yeux sur cette terre. N'oublie jamais, mon fils, mes paroles de mourant. Cette terre renferme le corps de ton père. Ne vends jamais les os de ton père et de ta mère. J'ai pressé la main de mon père et je lui ai dit que je protègerai sa tombe de ma propre vie. Mon père a souri et s'en est allé vers la terre des Esprits.
Je l'ai enterré dans cette belle vallée où l'eau serpente. J'aime cette terre plus que tout le reste au monde. Un homme qui n'aimerait pas la tombe de son père serait pire qu'un animal sauvage.
Tous les hommes ont été créés par le même Esprit Divin. Nous sommes tous frères. Notre terre est la mère de tous les êtres humains, et tous devraient bénéficier de ses bienfaits de manière égale. Nous voulons seulement avoir les mêmes droits que les autres hommes, nous voulons être comme faisant partie de l'humanité. Et lorsque l'Indien sera traité par l'homme blanc comme tout autre être humain, alors nous ne connaîtrons plus la guerre. Nous aimerions être les enfants d'une même et seule famille sous un seul et unique ciel entouré du même pays, et nous prions pour que cela advienne.
Traitez tous les hommes pareillement. Donnez-leurs à tous une chance égale de vivre et de croître... Vous pouvez aussi bien attendre des rivières qu'elles coulent à l'envers, qu'exiger de n'importe quel homme libre qu'il soit content d'être enfermé et que la liberté d'aller où bon lui semble lui soit refusée. Si vous attachez un cheval à un piquet, vous attendez-vous à ce qu'il grossisse? Si vous parquez un Indien dans un coin de terre et que vous l'obligez à rester, il n'y sera pas content et il ne croîtra ni ne prospèrera.
... Rendez-moi ma liberté - liberté de voyager, liberté de m'arrêter, liberté de travailler, liberté de faire du commerce là où je le choisis, liberté de suivre la religion de mes pères, liberté de penser et d'agir pour moi-même - et j'obéirai à chaque loi ou je me soumettrai au châtiment." 

             

Bonne journée !

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

From the same author

Comments

 astre2fifi, le 10-06-2007 à 00:22:03 :

Commentaire sans titre

Bonjour Mona j'espére que tu passes un trés agréable week end je te souhaite un beau dimanche et je dépose mes 5 étoile
amicalement astre

 astre2fifi, le 09-06-2007 à 00:56:52 :

bonjour mona

Bonjour mona comment vas tu bien!!! j'espére et bien je souhaite a mon amie un trés trés beau week end et repose toi bien, je dépose mes 5 étoiles dans ton ciel

 kougaiji, le 08-06-2007 à 05:17:42 :

Commentaire sans titre

Re-bonjour, j'ai trouver des gifs en fesant des recherches pour un petit cadeau pour toi... tu trouvera le cadeau après la série de gifs! 
Bonne journée






 BleuCommeLenfer, le 07-06-2007 à 15:00:03 :

Bonjour p'tite Indienne du Net...

Merci pour tes p'tites passages

Tu es adorable

Et ta gentillesse

Bonne A-M à toi

Et sache que moi aussi

J'aime venir sur ton blog

Surtout y voir de très beaux textes

De magnifiques images

Et cette musique

Que j'adore énormement....

Jessy...

 soleildenuit, le 07-06-2007 à 14:36:17 :

Commentaire sans titre

bonjour mona Ce qui est bien chez toi c'est qu on retrouve la sagesse et l'amour de la nature merci pour tes gentils coms Ici on a un temps superbe meme trop chaud 29° a l'ombre Tu en profiteras bientot qd tu seras en vacances plein d'etoiles et de bsous jean noel

 mabiscottepoilue, le 07-06-2007 à 13:50:09 :

Commentaire sans titre

 

un petit détour par chez toi pour te laisser mes étoiles

bon après midi

aurore

 bisous, le 07-06-2007 à 12:32:07 :

Commentaire sans titre

recoucou mona

 

juste envie de te remercier de ta fidélité et de t'offrir

ce petit cadeau pour ce moment d'évasion que tu nous offres en ouvrant ton espace

 

un cadeau d'amitié pour toi

 

 

bonne fin de journée

avec toute mon amitié

 

bisous

 Plumedoie, le 07-06-2007 à 12:27:44 :

HELLO!Ma Mona

Toujours en retard le matin!!!

et tu es la seule à savoir pourquoi!!!!

Pourtant je me lève tôt tu sais!!!!

Plein de beau soleil et de bisous pour ta journée!!!*****

 pasteline, le 07-06-2007 à 11:11:06 :

Commentaire sans titre

bonjoue mona très beau texte es ce toi qui ecrit tout ça?mes 5*

bisous

pasteline

 JEUXDUNET, le 07-06-2007 à 11:06:13 :

Commentaire sans titre

 

merci surtout à toi pour

ton aide

il y avait déjà longtemps

que je voulais en faire un

encore merci

| Contact author |